Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Plans directeurs des eaux

Le Conseil-exécutif édicte un plan directeur des eaux lorsqu’il est nécessaire, dans une région assez étendue, d’assurer une coordination pour l'appréciation de l'opportunité des activités relevant de l'aménagement des eaux. Le plan directeur des eaux a force obligatoire pour les autorités du canton.
En collaboration avec tous les services cantonaux qu'intéresse l'aménagement des eaux, l’arrondissement d’ingénieur en chef compétent de l'Office des ponts et chaussées élabore une ébauche du plan directeur cantonal des eaux. Il fait appel aux communes et aux régions concernées ainsi qu'aux autres services intéressés. La procédure de participation permet à la population de faire connaître ses besoins.

Plan directeur des eaux de l’Urtenen (2017)

Dans le rapport sur l’état des eaux 1997-2000 de l’ancien Office de l’énergie hydraulique et énergétique (OEHE) (aujourd’hui Office des eaux et des déchets [OED]), l’Urtenen s’est révélé être le cours d’eau le plus pollué du canton de Berne. Ce constat, les inondations récurrentes et la diversité écologique modérée ont conduit le canton à entreprendre une planification globale sur l’ensemble de son bassin versant. Pour ce faire, le canton a travaillé en étroite collaboration avec les deux syndicats de STEP de la région et le syndicat d’aménagement des eaux compétent. Sur la base des cartes des dangers des communes du bassin versant et compte tenu des importants déficits écologiques relevés le long de l’Urtenen et de ses affluents, un programme complet de protection contre les crues a été établi, lequel comprend les objectifs et les mesures ciblées pour une gestion durable de l’eau dans la vallée de l’Urtenen. Il est à présent intégré dans le plan directeur cantonal des eaux de l’Urtenen ayant force obligatoire pour les autorités. Ce dernier contient les mesures de protection contre les crues et de revalorisation écologique.

Le périmètre concerné s’étend sur l’ensemble du cours de l’Urtenen, depuis sa source à Buchsimoos sur la commune de Münchenbuchsee jusqu’à son embouchure dans l’Emme à Hagerhüsli sur la commune de Bätterkinden, ainsi que ses affluents régionaux importants. Les communes suivantes se situent à l’intérieur du périmètre en question : Bäriswil, Bätterkinden, Deisswil b. Münchenbuchsee, Diemerswil, Fraubrunnen, Hindelbank, Iffwil, Jegenstorf, Kernenried, Krauchthal, Mattstetten, Moosseedorf, Münchenbuchsee, Urtenen-Schönbühl, Wiggiswil et Zuzwil.

L’Urtenen revalorisée à Münchringen (Commune de Jegenstorf)

Agrandir l'image L’Urtenen revalorisée à Münchringen (Commune de Jegenstorf)

Plan directeur des eaux de la Hasliaare (2014)

La protection contre les crues le long de la Hasliaare remonte au XIXe siècle. Depuis son achèvement en 1880, l’ouvrage de correction actuel protège les vallées contre les inondations. Les crues de 1987, 2005, 2007 et 2011 ont cependant montré que cet ouvrage centenaire était en mauvais état et que la capacité d’écoulement n’était plus suffisante. Par ailleurs, le profil transversal du cours d'eau, peu structuré et monotone, révèle d’importants déficits écologiques. La connectivité entre les biotopes aquatiques et terrestres est rendue difficile. Les habitats aquatiques se caractérisent en outre par leur faible diversité. Le plan directeur des eaux de la Hasliaare comprend donc des mesures de protection contre les crues et de revalorisation écologique.

Le périmètre concerné s'étend sur l’ensemble du cours d’eau, depuis la sortie des gorges de l’Aar jusqu’à l’embouchure dans le lac de Brienz et englobe donc les communes de Meiringen, Schattenhalb, Brienzwiler, Hofstetten bei Brienz et Brienz. Les zones de confluence des torrents latéraux ont été prises en compte dans la mesure où elles interagissent avec la Hasliaare en participant à l’apport d’alluvions et d’eau ou en améliorant la connectivité.

La Hasliaare entre Meiringen et Brienz

Agrandir l'image Cours de la Hasliaare entre les gorges de l’Aar et le lac de Brienz

Plan directeur des eaux de la Kander (2013)

Le plan directeur des eaux de la Kander détermine comment atteindre dans le bassin versant de la Kander les objectifs visés par la législation sur l’aménagement des eaux et coordonner les mesures d'aménagement des eaux avec d’autres exigences techniques et juridiques ainsi qu’avec d'autres activités ayant des effets sur l'aménagement du territoire. Il comprend les quatre priorités que sont la protection contre les crues, la stabilisation du fond du lit, l’entretien des eaux ainsi que l’écologie et formule des mesures générales concernant l’ensemble du cours d’eau (espace réservé aux eaux, entretien des eaux, gestion des alluvions, migration des poissons, gestion du bois flottant, protection et conservation des espèces, développement de la végétation des rives et potentiel d’utilisation de la force hydraulique), ainsi que des mesures ponctuelles ne concernant que certains tronçons ou spécifiques à des processus (protection contre les crues, élargissement de la rivière, mesures de gestion des alluvions, évolution de la structure de la rivière).

Fotoaufnahme der Kander im Gebiet Augand

Agrandir l'image Kander, Augand


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/wasser/wasser/hochwasserschutz/gewaesserrichtplaenegrp.html