Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Lac de Thoune

La régulation des lacs dans le canton de Berne a débuté avec la première grande correction des eaux réalisée en Suisse : la déviation de la Kander dans le lac de Thoune en 1714. Suite à cette opération, le bassin versant du lac a presque doublé, provoquant de fréquentes inondations. Il a donc fallu augmenter la capacité d’écoulement de l’Aar à Thoune. Afin de maintenir la cote souhaitée du lac de Thoune – en particulier l’hiver en cas de faibles débits entrants – et d’assurer un débit suffisant de l’Aar, deux installations de régulation ont été construites. 

Installations de regulation

Ecluse du Moulin

Agrandir l'image Ecluse du Moulin

Ecluse du Moulin

Une écluse a été construite sur l’Aar intérieure entre 1723 et 1724. Son apparence actuelle date de sa transformation réalisée en 1788. L’écluse du Moulin compte dix portes en bois (vannes levantes).

Ecluse de Scherzlig

Agrandir l'image Ecluse de Scherzlig

Ecluse de Scherzlig

La construction de l’écluse de Scherzlig a débuté environ douze ans après la déviation de la Kander dans le lac de Thoune en 1726, après que les anciens fossés de la ville aient été transformés en un deuxième bras de l’Aar (Aar extérieure). La forme actuelle de l’écluse de Scherzlig date de 1818. Elle comporte aussi dix portes (vannes levantes). En temps normal, la majeure partie du débit de l’Aar s’écoule à travers l’écluse de Scherzlig. 

Galerie d'évacuation des crues

Agrandir l'image Galerie d'évacuation des crues

Galerie d’évacuation des crues

Le débit de sortie du lac de Thoune est régulé par les écluses du Moulin et de Scherzlig. S’il y a un danger de crues, il est en outre possible d’ouvrir la galerie d’évacuation. Longue de 1,2 kilomètre, elle est opérationnelle depuis 2009. Cet ouvrage a permis d’augmenter encore la capacité d’écoulement du lac de Thoune : il est ainsi possible d’évacuer jusqu’à 100 mètres cubes d’eau supplémentaires par seconde.

Régulation en cas de crues

Lors de risque d’inondations, le niveau du lac de Thoune peut être abaissé temporairement de 10 à 20 centimètres. Ces abaissements préventifs permettent de disposer de capacités de rétention suffisantes afin que le lac puisse mieux absorber les excédents d’eau lorsque la crue attendue se produit, et ainsi d’améliorer la protection contre les crues aux abords du lac de Thoune. Pour ce faire, on a recours en premier lieu aux écluses. Si l’ouverture complète des portes ne suffit pas à atteindre une capacité d’écoulement suffisante, la galerie d’évacuation des eaux est mise en service.

Si les bassins versants de la Zulg, la Rotache, la Chise et la Gürbe situés en aval de Thoune déversent trop d’eau dans l’Aar, la capacité d’écoulement de cette dernière à Berne risque d’atteindre ses limites – même lorsque la galerie d’évacuation n’est pas ouverte. Si la galerie est cependant ouverte, il faut veiller à ce que sa mise en service ne porte pas préjudice aux riverains inférieurs. Lorsqu’une crue se produit dans ces bassins versants entre Thoune et Berne, la galerie peut ainsi réduire temporairement le débit.

Abaissement exceptionnel du niveau du lac

Date prévue du prochain abaissement exceptionnel du niveau du lac :

  • Lac de Thoune : 20 janvier au 20 février 2024

Pendant cette période, le niveau du lac de Thoune sera maintenu à une cote de 557,00 mètres. Des conditions météorologiques normales sont nécessaires pour respecter cette cote.

Le niveau du lac de Thoune peut faire l’objet d’un abaissement exceptionnel pour permettre la réalisation de travaux de construction sur les rives. Il convient cependant de respecter les règles suivantes :

  • Pour autant que les conditions météorologiques le permettent, le lac de Thoune est maintenu à un niveau exceptionnellement bas entre le 20 janvier et le 20 février. La cote ne doit toutefois jamais être inférieure à 567,00 mètres.
  • Les demandes d’abaissement ne peuvent être adressées que pour les années suivantes : 2024, 2028, 2032 et 2036.
  • Tout abaissement requiert une demande motivée à l’OED, qui lui sera remise au plus tard au mois d’août de l’année précédente.  

Interlocuteurs 

Régulation des eaux
Bernhard Wehren
Courriel 
Tél. +41 31 633 38 33

Installations de régulation
Hanspeter Früh
Courriel
Tél. +41 31 633 38 31


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/wasser/wasser/gewaesserregulierung/thunersee.html