Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Couverture du sol

Couverture du sol

  • L’analyseur Checker IMO vérifie la topologie.
  • Le même instrument vérifie que la différence entre la somme des surfaces de couverture du sol et la somme des surfaces cadastrales soit 0.0 m2.
  • Un contrôle visuel a lieu pour vérifier si la couverture du sol est bien complète, correcte et à jour quant aux genres CS et à leur délimitation. Le contrôle se base sur les orthophotos, sur la carte nationale et sur le plan d’ensemble. Si nécessaire, la vérification au bureau est complétée par une vérification sur le terrain.
  • Un contrôle visuel est effectué pour les genres «CS route_chemin» et «trottoir», afin de vérifier que les réseaux ne montrent pas de lacunes, en particulier en relation avec des objets divers tels que «pont_passerelle», «tunnel_passage_inferieur_galerie», «sentier», quai et des surfaces de genre CS «chemin_de_fer».
  • Un contrôle visuel est effectué pour le genre CS «eau» («eau_stagnante», «cours_eau», «roseliere»), afin de vérifier la cohérence du réseau, en particulier en relation avec les objets divers «eau_canalisee_souterraine» et «ru».
  • Un contrôle de plausibilité est effectué pour vérifier si la couverture du sol n’a pas été indiquée de manière trop détaillée (à l’exception des genres CS «batiment», «bassin» et «ilot»). La vérification se concentre sur les cas suivants:
    - surfaces < 100 m2 dans zones à NT1 et NT2,
    - surfaces < 1000 m2 dans zones à NT3 et
    - surfaces < 2500 m2 dans zones à NT4 et NT5.
  • Contrôle de plausibilité pour tous les bâtiments < 12 m2.
  • Contrôle de plausibilité pour tous les bassins < 20 m2.
  • Contrôle de plausibilité pour les forêts denses < 800 m2.
  • Contrôle de plausibilité pour les autres surfaces boisées < 800 m2.
  • Contrôle de plausibilité pour la qualité.
  • Il s’agit également de vérifier les relations entre les objets dans les couches d’information «Biens_fonds» et «Couverture_du_sol». En d’autres termes, seuls les objets linéaires de la couverture du sol formés de points non définis exactement peuvent et doivent être superposées avec les biens-fonds correspondants.

Objets projetés

  • L’analyseur Checker IMO vérifie si tous les genres de couverture du sol utilisés sont admis.
  • Il vérifie aussi que tous les objets projetés sont mis en lien avec le nom d’objet «projeté».

Numéro de bâtiment

  • L’analyseur Checker IMO vérifie que chaque bâtiment possède un numéro, et un seul.
  • Il vérifie le numéro d’identification «IdentDN».
  • GRUDATRANS vérifie l’attribut «numero».
  • Il vérifie aussi l’identifiant «RegBL_EGID».

Nom d’objet

  • Effectuer un contrôle généralisé de plausibilité. Concentrer l’attention sur les bâtiments. Vérifier, sur la base du fichier GNBE, que les cours d’eau et les lacs sont indiqués de manière correcte et complète.

Symbole

  • Le modèle de données de la mensuration officielle est garant du choix correct des symboles.
  • L’analyseur Checker IMO vérifie que les symboles n’ont été utilisés que dans les genres CS prédéterminés pour eux.
  • Vérifier sur les tirages de contrôle que la trame des bâtiments a été correctement représentée.
  • Les logiciels VeriSO et PK25 permettent d’effectuer un contrôle de plausibilité en ce qui concerne le symbole marquant le sens d’écoulement des cours d’eau.

Points particuliers

  • Cette table ne peut contenir que des points dont la définition est précise. L’analyseur Checker IMO vérifie cette contrainte ainsi que les valeurs attribuées à la précision.
  • Il vérifie «IDENT».
  • VeriSO effectue le contrôle de plausibilité: seuls les points particuliers précisés dans le manuel peuvent être enregistrés dans cette table.

Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/verifikation/standardverifikationphaseb3/bodenbedeckung.html