Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Données à saisir

Avant d’introduire les valeurs dans les champs de type « Pos….UP5 », le géomètre devra commander à l’Office de l’information géographique les données DIPANU mises à jour et contrôlées.

Toutes ces données seront lues puis introduites dans les champs correspondants de type « Pos….UP5 » dans les tables de la couche d’information «(TOPIC) Biens-Fonds». L’OIG ne fournit que les données concernant les biens-fonds en vigueur («TABLE PosImmeubleUP5», «TABLE PosPartieBFUP5» et «TABLE PosPartieDDPUP5»).

Lors de la fourniture des données, on indiquera la date de la dernière mise à jour des données de base ayant permis de constituer le fichier DIPANU (livraison ZAV ou données issues d’une vérification).

Il est possible que le géomètre constate des différences entre les données DIPANU et les données MO les plus actuelles. De telles différences peuvent provenir de mutations. Il est donc nécessaire de contrôler les données lues sur la base des critères suivants:

  • Chaque parcelle dispose-t-elle d’un champ de type « Pos….UP5 » ?
  • Des mutations ont-elles eu lieu entre la date de dernière mise à jour des données MO ayant servi à constituer le fichier DIPANU, et aujourd’hui ?
  • Il faut compléter les données sans laisser de lacunes, et mettre au net les éventuelles erreurs constatées (mutations).

Dans le système MO, on comble les lacunes d’après les critères suivants:

  • Généralités:
    • JChaque parcelle reçoit une seule valeur dans le champ de type « Pos….UP5 »; il n’est pas licite de reproduire une écriture plusieurs fois.
    • Le point décrit dans le champ de type « Pos….UP5 » doit obligatoirement tomber à l’intérieur de la surface concernée.
    • Dans le plan d’ensemble UP5, il n’est pas autorisé de se servir d’une ligne auxiliaire reliant le numéro de parcelle situé à l’extérieur, à un point situé à l’intérieur de la surface.
  • Pour les parcelles dont la surface est > 2000 m2, il faut éviter les conflits (« collisions ») entre le numéro et des objets des genres suivants:
    • bâtiments,
    • rues, routes et chemins,
    • surfaces boisées,
    • ours d’eau,
    • autres écritures de l’UP5 (nomenclature, indications de niveau ou d’altitude),
    • courbes de niveau tirées de l’UP5,
    • autres éléments ou objets figurant dans le plan d’ensemble UP5.

Afin d’éviter des erreurs au moment de l’introduction des données de type « Pos….UP5 », puis au moment de leur mise à jour, on comparera toujours visuellement le document UP5 par rapport au plan d’ensemble cantonal 1 :5'000 (superposition).


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/uebersichtsplan/elemente_fuer_up/liegenschaften/datenintegration.html