Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Dispositions générales

Nos prédécesseurs ont eu à cœur de nommer chaque coin de forêt, chaque champ, chaque ruisseau, rivière, ravin ou étang, chaque colline ou montagne. Pour trouver ces noms, ils s'inspiraient de la forme du terrain, d'évènements naturels ou de faits culturels, économiques ou spirituels tirés de leur vie quotidienne. Ils représentent un patrimoine majeur, digne de conservation.

Aujourd'hui, les noms locaux, noms de lieux et lieux-dits (= noms géographiques de la mensuration officielle) restent encore très utiles pour désigner des portions de territoire, des éléments de paysage, des champs ou des curiosités topographiques. Ils intéressent en priorité les propriétaires, les exploitants agricoles, les services de sauvetage, les services de livraison, les autorités, les randonneurs, les chercheurs, les historiens, etc.

Lorsqu'on procède à une nouvelle mensuration cadastrale ou à un remaniement parcellaire, on cherche à conserver les noms locaux ou les lieux-dits encore en usage dans la région. Leur orthographe sera fixée de manière à restituer aussi fidèlement que possible la manière dont ils sont prononcés. S'agissant des noms de communes, de localités, de gares ou de stations, il faut se référer à la "Liste officielle des communes de la Suisse" ou à la "Liste des stations figurant dans la publication officielle des horaires".

Une fois listés, ces noms seront enregistrés avec leur orthographe définitive dans la banque de données des biens-fonds (GRUDA-MO), sur les plans cadastraux, les plans d'ensemble (UP5), les cartes topographiques nationales ou autres documents de ce genre.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/nomenklatur/allgemeines.html