Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Tables de description des données dans le MD.01-MO-BE

Les limites territoriales sont réparties dans trois TOPICs. Les commentaires relatifs aux tables seront indiqués pour chaque «TOPIC». Les TOPICs «Limites_canton» et «Limites_nationales» ne se différencient que par leur nom. Ils contiennent chacun une seule table.

«TOPIC Limites_commune»

«TABLE Mise_a_jourCOM»

Les données figurant dans cette table rendent compte de l’historique de la limite communale. Grâce à l’attribut «Validite», il est possible de différencier les limites projetées des limites en vigueur. Tant que la mutation n’est pas close, l’attribut «Validite» doit prendre la valeur projete. Dès que la mutation entre en force, l’attribut «Validite» doit être modifié et prendre la valeur valable.

Liens pour obtenir des informations complémentaires sur ces tables et sur leurs attributs Domaines de numérotation.

«TABLE Point_limite_territorial»

Cette table contient tous les points d’appui qui définissent une limite territoriale en vigueur. Le canton de Berne considère par définition que tous les points situés sur une limite territoriale en vigueur sont des points d’appui, y compris les points alignés. Sont également contenus dans cette table les “belles bornes“ qui définissent une limite territoriale de manière indirecte. Tous les autres points limites matérialisés indirectement – hormis les signes de démarcation dignes de protection – sont gérés dans la table «Point_limite» de la couche d’information «Biens-fonds».

Pour les jonctions indéfinies dans les lacs (attribut «Genre_ligne» = indefini) et pour les tronçons de limites communales repris de GRENZ5 (attribut «Genre_ligne» = provisoire), il n’est pas nécessaire de définir des points de limites territoriales.

Lorsque la limite territoriale passe par des points fixes («PFP1», «PFP2», «PFP3» ou «Point_fixe_auxiliaire»), ces derniers doivent être répétés dans la table «Point_limite_territorial» comme points d’appui, avec leurs mêmes coordonnées. En effet, la limite territoriale est définie par les points d’appui, et non par les points fixes.

Lorsqu’un point est repris de la couche d’information «Points_fixes», ses attributs restent inchangés. S’il s’agit d’un point fixe auxiliaire, il faut être attentif à donner une valeur correcte à l’attribut «Materiel» figurant sous «Domain» (étoffé par le canton de Berne). Les valeurs «point_inaccessible» et «materialisation_speciale» ne sont admis que pour les points fixes auxiliaires. Au cas où les coordonnées d’un point fixe «PFP1» ou «PFP2», qui sert aussi de point limite territorial, devaient être modifiées dans le cadre d’une nouvelle détermination du réseau global, il ne faut pas modifier les coordonnées du point limite territorial correspondant, mais modifier son attribut Materiel, qui prend alors la valeur «non_materialise».

Dans le modèle de données MD.01-MO-BE, il n’est pas nécessaire de saisir les anciens numéros de bornes figurant sur les gros signes de démarcation territoriale ou sur les anciens plans cadastraux. Le géomètre conservateur ou la géomètre conservatrice est libre de choisir entre une numérotation continue des bornes ou le renoncement à toute numérotation. Dans le MD.01-MO-BE, les points sont définis de manière univoque par leurs coordonnées planimétriques («IDENT Geometrie»). Si le ou la géomètre décide de numéroter les points limites territoriaux, il ou elle doit les traiter tous de la même manière à l’intérieur de l’unité de gestion des données (commune). Il s’agit alors de récupérer les numéros attribués dans les mensurations précédentes, et de s’assurer qu’un même point conserve son numéro quelle que soit la commune dans laquelle il figure.

«TABLE PosPoint_limite_territorial»

Cette table permet de déterminer la position du numéro d’un point limite territorial.

«TABLE SymbolePoint_limite_territorial»

Cette table permet d’orienter à volonté le symbole d’un point limite territorial.

«TABLE Commune»

Cette table permet d’enregistrer le nom de la commune et son numéro officiel, attribué par l’Office fédéral de statistique (OFS), cf. OFS-Numéros des communes.

«TABLE Limite_communeProj»

Cette table contient, sous forme de ligne («POLYLINE»), tous les tronçons de limite communale projetés. C’est dans cette table que doivent être gérées toutes les mutations concernant une partie de limite communale, tans qu’elles ne sont pas closes.

«TABLE Limite_commune»

Cette table contient toutes les limites communales enregistrées sous forme de partition du territoire («AREA»). Il est possible de dessiner des enclaves ou des territoires exclus.

«TOPICs Limites_canton», «Limites_nationales»

«TABLE Partie_limite_canton» et «TABLE Partie_limite_nationale»

Dans ces tables sont enregistrées les caractéristiques géométriques des différents types de limites territoriales. Elles permettent également de gérer l’attribut «Validite».


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/hoheitsgrenzen/datenbeschreibung/tabellen_der_datenbeschreibungimdm01-av-be.html