Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Attributs des tables «PFP3», «Point_fixe_auxiliaire» et «PFA3»

«Numero»
L'attribution du numéro de point aux PFP3, points fixes auxiliaires et PFA3 est de la responsabilité du géomètre conservateur compétent. Le numéro doit être univoque pour la commune concernée et peut contenir au maximum 12 signes alphanumériques. Pour les lots qui ne sont pas réalisés par le géomètre conservateur, le mandant doit préalablement clarifier sa manière de numéroter les points pour les PFP3, les points fixes auxiliaire et les PFA3 avec le géomètre conservateur de la commune.

Pour les PFP3 et les points fixes auxiliaires, l'OIG recommande la numérotation avec 5 chiffres, par exemple 10122 (sans numéro OFS de la commune puisque ce numéro est déjà intégré dans l'attribut «IdentDN»).
Lors d’un renouvellement ou d’une numérisation préalable, il existe pour les PFP2 déclassés deux possibilités de numérotation. Soit l'ancien numéro peut être conservé si on change le premier chiffre 1 par un 9 (par exemple 91256310 au lieu de 11256310), ou soit un nouveau numéro, correspondant au système de numérotation des PFP3, peut être attribué. Lors de premiers relevés, la nouvelle numérotation des PFP2 déclassés dans le système de numérotation des PFP3 est obligatoire.

«Geometrie» et «GeomAlt»
Dans toutes les tables de points fixes, les coordonnées bidimensionnelles («CoordP») de chaque point sont exigées.
Dans les tables «PFP3» et «Point_fixe_auxiliaire», l'«Altitude» est «OPTIONAL». Selon l'article 8, alinéa 2 OTEMO, s'il existe des PFA3, la détermination de l'altitude des PFP3 n'est pas obligatoire.

Dans la table PFA3, l'«Altitude» est impérativement exigée.

«PrecPlan»
La précision planimétrique doit être comprise entre 0.0 et 700.0 cm.
Pour les tables «PFP3» et «Point_fixe_auxiliaire», la précision planimétrique est calculée par la compensation rigoureuse. Conformément à l'article 54 OTEMO, les erreurs moyennes sont calculées dans l'hypothèse que les points de rattachements d'ordre supérieur ne sont ni corrélés, ni erronés. La précision des PFP1 et PFP2 déclassés en PFP3 est à reprendre.
Pour la table «PFA3», la «PrecPlan» est «OPTIONAL». La précision planimétrique est obtenue à partir de la compensation rigoureuse ou sur la base des erreurs moyennes estimées calculées sur des coordonnées approchées.

«PrecAlt»
La précision altimétrique doit être comprise entre 0.0 et 700.0 cm.
Pour les tables «PFP3» et «Point_fixe_auxiliaire», la «PrecAlt» est «OPTIONAL». La précision altimétrique est obligatoire lorsque le PFP3 ou le point fixe auxiliaire a une altitude. La précision altimétrique est obtenue sur la base d'une compensation rigoureuse.
Pour la table «PFA3», la précision altimétrique est calculée sur la base d'une compensation rigoureuse.

«FiabPlan» et «FiabAlt»
«FiabPlan» et «FiabAlt» sont définies comme un code préétabli de «Fiabilite».
Pour les tables «PFP3» et «Point_fixe_auxiliaire», «FiabPlan» est «exigée».
Pour la table «PFA3», «FiabPlan» est «OPTIONAL».

Pour les tables «PFP3» et «Point_fixe_auxiliaire», «FiabAlt» est seulement «OPTIONAL» lorsqu'il n'y a pas d'altitude.

Pour la table «PFA3«, «FiabAlt» est «exigée».

0 = «oui» conforme aux exigences de fiabilité de la MO93.
1 = «non» non conforme aux exigences de fiabilité de la MO93.

«Signe»
Le «Signe» est défini comme un code préétabli de «Materiel».
Pour les tables «PFP3» et «Point_fixe_auxiliaire», il faut définir le «Signe».
Les types de matérialisation 6 à 9 («non_materialise», «point_inaccessible», «materialisation_speciale» et «autres») ne sont pas autorisés pour les PFP3.
Les entrées «point_inaccessible» et «materialisation_speciale» sont seulement autorisées dans la table «Point_fixe_auxiliaire». Les points de levé PDL (points de réseau ou stations libres) sans matérialisation durable doivent avoir comme attribut «non_materialise».
0 = «borne»
1 = «borne_artificielle»
2 = «cheville»
3 = «tuyau»
4 = «pieu»
5 = «croix»
6 = «non_materialise»
7 = «point_inaccessible»
8 = «materialisation_speciale»
9 = «autres»

(La catégorie autres ne doit pas contenir d'objet. Elle est seulement destinée à des extensions du modèle).
Pour les points protégés par un regard, la matérialisation effective du point à l'intérieur du regard compte comme signe.

«Fiche»
La Fiche est définie comme un code préétabli dans les tables «PFP3» et «Point_fixe_auxiliaire».
0 = «oui» Protocole existant, par exemple pour les PFP2 déclassés.
1 = «non» Protocole non existant.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/fixpunkte/datenbeschreibung/attributierung/lfp3_hilfsfixpunktundhfp3.html