Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Superposition de lignes (art. 12 OTEMO)

Dans le cas de lignes de différents objets que l'on ne peut déterminer avec précision sur le terrain, la précision planimétrique correspond à la précision de détermination (selon art. 29 OTEMO).

Les lignes des couches d’information «biens-fonds», «couverture du sol» et «objets divers» qui résultent de points exactement définis sur le terrain ne doivent pas être superposées (selon art. 12 OTEMO).

Les lignes décrivant ces objets sont donc à lever et à gérer séparément et ne doivent pas être superposées à des lignes d'autres couches d'information. Cette règle reste valable si l'écart entre ces lignes est inférieur au triple de la valeur de la précision planimétrique.
Parmi les lignes avec des points exactement définis, on compte notamment tous les bâtiments souterrains et, pour les autres objets, des bords en maçonnerie ou en béton, des constructions métalliques, etc.

En matière de superposition de lignes, aucune décision hâtive n’est à prendre sur le terrain. L’écart entre les lignes est à vérifier de manière fiable et adaptée avant toute superposition précipitée ou insuffisamment fondée. Il convient de veiller à des découpages judicieux des couches lors des superpositions.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/einzelobjekte/detaillierungsgrad/linienzusammenlegung.html