Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Définition et délimitation géométrique

Les bâtiments sont des constructions durables, bien ancrées dans le sol et utilisées pour l’habitat, le travail, la formation, la culture ou le sport. Les bâtiments qui remplissent ces critères sont saisis dans la couche d'information couverture du sol.

Les petites constructions isolées d'une surface > 10 m² telles que pavillons de jardin, remises à outils seront levées et affectées à la couche d'information couverture du sol. En revanche, les constructions mobiles, les petites constructions < 10 m² (par ex. des cabines téléphoniques, des armoires de distribution) et les petites constructions facilement déplaçables, ne doivent pas être levées. Le géomètre appliquera la même règle à un bâtiment isolé qu'à une annexe accolée construite de manière identique. Font exception à la «règle des 10 m²» les constructions en maçonnerie telles que les stations transformatrices ou les silos permanents.

La définition géométrique d'un bâtiment a la priorité sur tous les autres genres de couverture du sol voisins (cf. Couverture du sol > Degré de spécification > Superposition de lignes).

Il faut représenter dans la couche d'information objets divers, sous forme de lignes ou de surfaces, les parties de bâtiments qui ne sont pas déterminantes pour décrire la surface de bâtiment au sens de la couverture de sol (par ex. bâtiments souterrains, balcons, entrées couvertes de maisons). Pour des bâtiments partiellement couverts (halles de stockage ou habitations semi-enterrées), c'est la partie dominante qui décide de l'appartenance à la couche d'information couverture du sol ou objet divers; la visibilité de la façade est le critère discriminant. Par exemple, un bloc locatif et un parking souterrain en annexe sont saisis comme deux objets distincts (le bloc locatif dans la couche d'information couverture du sol et le parking souterrain comme objet divers de type «batiment_souterrain»).

Le contour principal du bâtiment doit comprendre toutes les parties marquantes. Des détails insignifiants doivent être généralisés ou supprimés. Des séparations entre bâtiments mitoyens ne doivent être levées qu'avec beaucoup de retenue.

Les silos et les fosses à purin couvertes sont attribués au «Genre_CS batiment» de la couche d'information couverture du sol. Il faut que la partie dominante de l'objet soit visible en tant que volume construit et pas seulement la dalle de couverture.
Les silos et les grandes fosses à purin en béton armé essentiellement enterrées (sortant au max. 1 m de terre) et couvertes d'un gros couvercle en béton sont saisis dans la couche d'information objets divers en tant qu'objet de type («Genre_OD) batiment_souterrain».

Les réservoirs sont attribués au «Genre_CS batiment» de la couche d'information couverture du sol, si la partie visible de la construction n'est pas seulement une toiture mais que le réservoir dispose d'une façade qui apparaît comme un volume construit.
Les réservoirs avec construction souterraine prédominante sont saisis dans la couche d'information objets divers dans le «Genre_ODreservoir». Chaque réservoir est désigné par le mot « réservoir » écrit en toutes lettres. Il est possible d’extraire du fichier RESEAU le sous-fichier « Réservoirs », qui comprend tous les ouvrages significatifs pour les réseaux publics d’alimentation en eau. Il faut au minimum saisir tous ces objets, auxquels il convient d’ajouter tous les autres réservoirs qui remplissent les critères MO définissant un bâtiment souterrain. L’extrait « Réservoirs » peut être commandé à l’Office de l’information géographique du canton de Berne.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/bodenbedeckung/bodenbedeckungsarten/gebaeude/begriffe.html