Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Pâturages boisés

Les pâturages boisés ne se rencontrent, dans le canton de Berne, que dans le Jura. Les pâturages boisés sont des surfaces sur lesquelles alternent, en forme de mosaïque, des peuplements boisés et des pâturages sans couvert et qui servent aussi bien à la production animale qu’à l’économie forestière (Ordonnance fédérale sur les forêts, art. 2, al. 2 OFo, RS 921.01).

Dans le Jura bernois, ce sont les divisions forestières qui fixent les périmètres des pâturages boisés. Ces périmètres suivent des limites matérialisées sur le terrain par des murs ou des clôtures permanentes. Les pâturages boisés sont des éléments caractéristiques du paysage qui évoluent sans cesse et doivent être conservés à ce titre. Du point de vue agricole, ils sont considérés comme des unités d'exploitation parfois très étendues. Le volume de bois sur pied varie énormément d'une parcelle à l'autre. Afin de fournir aux utilisateurs de la mensuration officielle une image géographique du terrain qui reflète la réalité, il faut distinguer entre deux genres de pâturages boisés: «paturage_boise_dense» et «paturage_boise_ouvert».

La législation cantonale sur les forêts protège les pâturages boisés. L’ordonnance y relative précise que leur taux de boisement doit rester stable (art. 4 OCFo). C’est pourquoi il n’est pas admis de modifier la proportion de surface forestière (taux de boisement) de la couverture du sol des genres «paturage_boise_dense» et «paturage_boise_ouvert». Une fois effectué le premier relevé de ces surfaces, les surfaces boisées doivent rester stables dans l’ensemble.

Dans les pâturages boisés, on ne rencontre pas d'objets divers du genre cordon_boise. S'il est nécessaire, pour pouvoir se repérer sur le terrain, d'identifier un cordon boisé, il sera enregistré comme «paturage_boise_dense».

Pour les genres de couverture du sol «paturage_boise_dense» et «paturage_boise_ouvert», on peut déterminer la part de surface agricole utile (SAU) grâce au logiciel PATURAGE, développé par l’entreprise ARIAS (de Berne). Ce logiciel calcule les surfaces boisées en se basant sur le modèle numérique de terrain – lui-même obtenu par scannage au laser – et sur les paramètres relatifs à la couverture forestière déterminés pour le Jura bernois (projection sur l'horizontale des houppiers des peuplements). Les surfaces calculées sont réduites de 25 % pour tenir compte du fait que le bétail peut pâturer sous les arbres. Par soustraction, on détermine alors la SAU.

Surface de la SAU = surf. CS – (0.75 * surface boisée à partir de la projection des houppiers)

Si les surfaces de couverture du sol des genres «CS paturage_boise_dense» et «paturage_boise_ouvert» doivent être fragmentées en raison d’une mutation cadastrale, il faut systématiquement consulter la Division forestière 8 à Tavannes pour déterminer la nouvelle répartition des surfaces boisées.

Sous Liens complémentaires, vous trouverez des informations détaillées sur la mise à jour des parts de SAU dans les pâturages boisés

En rouge: pâturages boisés selon la loi fédérale sur les forêts, périmètre fixé par les services forestiers. En jaune: différenciation entre «paturage_boise_dense» et «paturage_boise_ouvert», distinction SIG opérée par le géomaticien.

Agrandir l'image En rouge: pâturages boisés selon la loi fédérale sur les forêts, périmètre fixé par les services forestiers. En jaune: différenciation entre «paturage_boise_dense» et «paturage_boise_ouvert», distinction SIG opérée par le géomaticien.

Comparaison entre la représentation de l'orthophoto ci-dessus et l'image de la carte nationale

Agrandir l'image Comparaison entre la représentation de l'orthophoto ci-dessus et l'image de la carte nationale


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/bodenbedeckung/bodenbedeckungsarten/bestockte_flaechen/wytweiden.html