Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Echange de données

L'article 44 OTEMO retient les principes suivants:
Celui qui souhaite obtenir des données de la mensuration officielle a le droit d’exiger qu’elles lui soient fournies par l’IMO.
Celui qui fournit des données pour la mensuration officielle a le droit d’exiger que le destinataire accepte ces données par le biais de l’IMO.
En vue de l’échange de données, les parties conviennent des supports, des polices de caractères et des protocoles.

La Norme suisse SN 612030 "Mensuration et information géographique - «INTERLIS» langue de modélisation et méthode de transfert de données" est contraignante.

Pour procéder à un échange de données, il faut utiliser les extensions suivantes:

  • <Nom_fichier>.ili pour les fichiers de description de données en «INTERLIS»,
  • <Nom_fichier>.itf pour les fichiers de transfert «INTERLIS»
  • <Nom_fichier>.fmt pour la description du format *.itf, en tant que résultat de l'analyse effectuée par le compilateur «INTERLIS».

Pour effectuer un transfert de données, il est nécessaire de créer deux fichiers distincts:

  • un fichier *.itf contenant les données réelles à transférer,
  • un fichier *.ili contenant le "moule" correspondant du modèle, ou un lien univoque qui y mène.

Dans le fichier de transfert «INTERLIS», le nom du modèle («MODEL») doit correspondre à celui du MD.01-MO-BE.

Pour que les caractères du fichier de transfert puissent être reconnus par le système récepteur sans ambiguïté, il faut définir la police de caractère utilisée.
Dans le modèle de données MD.01-MO-CH, ainsi que dans le modèle MD.01-MO-BE, la police de caractères («FONT») n'est pas précisée. Dans ce cas, la police de caractères qui doit être appliquée dans ces deux modèles pour le transfert de données est la police ISO 8859-1 à 8-bit du standard ISO.


Les opérations suivantes sont traitées d'une manière prédéfinie (cf. norme SN 612030):
(Ces indications sont traitées automatiquement par les logiciels, en suivant les règles prédéfinies; elles ne sont indiquées ici pour les utilisateurs qu'à titre d'information).

«BLANK = DEFAULT»
Les noms composés de données qui figurent dans les attributs Texte peuvent présenter des espaces; pour respecter la structure logique des champs, on remplacera les espaces par le caractère de liaison souligné ( _ ), ASCII 0x5f. Cette particularité (DEFAULT) est reprise dans le modèle MD.01-MO-BE.

«UNDEFINED = DEFAULT»
S'agissant des attributs optionnels («OPTIONAL»), ils peuvent recevoir des valeurs non définies. Le cas échéant, la valeur est remplacée par un signe particulier (en général l'arobase @ dans le langage «INTERLIS»), ASCII 0x40. Cette particularité («DEFAULT») est reprise dans le modèle MD.01-MO-BE.

«CONTINUE = DEFAULT»
Il peut arriver que la longueur d'une ligne ne suffise pas pour recevoir tous les caractères à faire figurer; il faut donc fractionner la ligne de programmation logique en plusieurs lignes physiques; pour manifester le fait que la ligne logique se poursuit à la ligne suivante, on ajoute, à la fin de chaque ligne physique un signe de liaison (en général \, ASCII 0x5c, dans le langage «INTERLIS»). Cette particularité («DEFAULT») est reprise dans le modèle MD.01-MO-BE.

«TID = ANY»
Pour faciliter le transfert de données, chaque objet hérite d'un numéro d'identification spécifique. Cette procédure offre deux avantages: d'une part, elle permet d'établir facilement des corrélations entre objets; d'autre part, elle représente une aide appréciable lorsqu'il s'agit de détecter certains problèmes. Aucune règle préétablie ne dirige l'attribution de ce numéro d'identification. Dans le modèle de données MD.01-MO.BE, le nombre de caractères à disposition pour établir ce numéro est illimité.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/vermessung/Handbuch_DM_01_AV/Datenbeschreibung_AV_AVS/datenaustausch.html