Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Arrêté sur l’offre et crédit-cadre pour des subventions d’investissement aux transports publics 2022 – 2025 Développement ciblé des transports publics

2 décembre 2020 – Communiqué de presse

Les transports publics doivent être développés de façon ciblée dans le canton de Berne. Pour y parvenir, le Conseil-exécutif propose au Grand Conseil des améliorations ponctuelles de l’offre pour la période 2022 à 2025 et un crédit-cadre de 181,5 millions de francs pour des subventions d’investissement dans l’infrastructure.

La demande de transport par train, par bus ou par tram a augmenté de façon continue ces dernières années. Le Conseil-exécutif est d’avis qu’elle ne baissera pas à l’avenir, malgré le contrecoup du coronavirus. L’offre doit donc être adaptée et l’infrastructure développée afin de pouvoir satisfaire l’offre. L’arrêté sur l’offre 2022 – 2025 précise le volume de prestations de transport commandées dans le cadre du trafic local et du trafic régional. Les indemnités qu’il est prévu de verser aux transports publics entre 2022 et 2025 s’élèvent à près de 280 millions de francs par an en moyenne.

Bus de nuit dans l’offre de base

Les bus de nuit font leur apparition dans l’offre de base cantonale. Le tarif spécial appliqué actuellement à ces lignes est donc supprimé ; il est remplacé par le tarif normal, comme cela a été fait dans la plupart des régions du pays. La ligne ferroviaire du GoldenPassExpress entre Zweisimmen et Gstaad et quelques lignes de bus comme Münsingen – Worb, Bellmund – Lyss ou Kirchberg – Neuhof – Aefligen sont intégrées à l’offre cantonale. La cadence est augmentée sur les lignes plus fréquentées, telles que Bienne – Meinisberg. À l’inverse, le service est supprimé sur quelques lignes peu fréquentées, comme Melchnau – Grossdietwil ou Rumisberg – Wolfisberg.

La ligne ferroviaire directe Bienne – Thoune qui passe par le Wankdorf ne figure pas dans l’arrêté sur l’offre, comme le demandait une motion du Grand Conseil. Le Conseil-exécutif a refusé de l’intégrer en raison de ses coûts élevés, d’une demande appelée à faiblir et de la probable impossibilité d’emprunter cette liaison en raison du chantier prévu dans la zone de Wankdorf/Ostermundigen.

Investissements dans l’infrastructure

Le canton compte investir 181,5 millions de francs dans le développement de l’infrastructure de 2022 à 2025. Ces fonds serviront à financer ou à cofinancer notamment les projets de grande ampleur, comme l’extension du dépôt de trams à la Bolligenstrasse à Berne, le remplacement des rails à la Seftigenstrasse (entre Berne et Wabern) ou la construction du téléphérique Stechelberg – Mürren. Le Grand Conseil débattra du dossier lors de la session de printemps 2021.

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/direktion/ueber-die-direktion/medien.html