Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Stratégie du canton de Berne en matière de géoinformation

Les géoinformations décrivent des objets et des surfaces situés dans le terrain, comme par exemple le réseau routier, les zones de protection des eaux et les surfaces de cultures. Elles constituent une base importante pour effectuer les planifications, déterminer les mesures ou prendre les décisions. A ce titre, elles sont utiles à l’administration mais aussi aux milieux politiques, économiques et scientifiques ainsi qu’aux particuliers.

Dans notre société de l’information, les géoinformations gagnent en importance. Jusqu’à la fin du 20e siècle, les cartes imprimées sur différents supports étaient souvent utilisées pour représenter les objets dans l’espace. Aujourd’hui, tout le monde ou presque a accès aux géoinformations grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Le nombre d’appareils de téléphonie mobile disposant d’une fonction GPS ne cesse d’augmenter; bientôt toutes les voitures seront équipées d’un système de navigation. Cette évolution technologique favorisera le développement des géoinformations et multipliera leurs possibilités d’utilisation.

Dans cette optique, le canton de Berne s’est doté, il y a quelques années déjà, d’une infrastructure de données géographiques performante, dont un des principaux éléments est le géoportail cantonal. Ce dernier offre un accès public à des cartes interactives traitant différentes questions liées à l’organisation du territoire et gérées par l’administration cantonale.

En publiant la présente stratégie en matière de géoinformation (PDF, 2 Mo, 39 pages), le Conseil-exécutif offre un cadre permettant d’utiliser plus efficacement encore les géoinformations. Cette stratégie a pour but de coordonner les travaux de développement de l’infrastructure cantonale de données géographiques; elle doit aussi fixer les champs d’action prioritaires pour ces prochaines années. Les principaux défis à relever sont liés à l’entrée en vigueur de la loi fédérale sur la géoinformation, le 1er juillet 2008, et à la prochaine mise sur pied de l’Infrastructure nationale de données géographiques. La stratégie tient compte de ces développements et constitue une plateforme dont dépendra la fiabilité des géoinformations au sein de l’administration cantonale. Elle permettra de créer plus de transparence pour les partenaires et les groupe-cibles, au sein de l’administration cantonale comme à l’extérieur.



Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/direktion/ueber-die-direktion/dossiers/geoinformationsstrategie.html