Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Itinéraire pour le trafic cycliste quotidien entre Jegenstorf et Bätterkinden

Direct, sûr et si possible commode: c’est ainsi que les pendulaires à vélo imaginent le trajet idéal pour se rendre au travail. Une liaison cyclable répondant à ces exigences fait aujourd’hui défaut entre Jegenstorf et Bätterkinden. Le canton et les communes s’engouffrent alors dans la brèche: les pistes de chantier de toute façon nécessaires au doublement de la voie de RBS seront réaménagées en piste cyclable.

 

Une liaison cyclable sûre, directe et performante sur ce tronçon est inscrite à titre de mesure dans le plan sectoriel pour le trafic cycliste du canton, car les adeptes de la petite reine sont de plus en plus nombreux à l’emprunter. Une piste cyclable si possible asphaltée sur toute sa longueur entre Jegenstorf et Bätterkinden: voilà l’objectif visé par les deux conférences régionales Berne-Mittelland et Emmental, qui ont mené ces trois dernières années une étude de planification avec les communes de Jegenstorf, Fraubrunnen et Bätterkinden, RBS et l’Office des ponts et chaussées du canton de Berne.

Une liaison cyclable principale déjà réalisée entre Madiswil et Lotzwil au sud de Langenthal. C’est ainsi que devrait se présenter l’itinéraire pour le trafic cycliste quotidien entre Jegenstorf et Bätterkinden.

Agrandir l'image Une liaison cyclable principale déjà réalisée entre Madiswil et Lotzwil au sud de Langenthal. C’est ainsi que devrait se présenter l’itinéraire pour le trafic cycliste quotidien entre Jegenstorf et Bätterkinden.

Des variantes au choix

L’étude mettait en discussion plusieurs variantes pour faire passer la piste cyclable: le long de la route cantonale, le long de chemins ruraux en partie déjà existants ou le long de la voie ferrée de RBS. C’est cette dernière qui s’est imposée car RBS veut, quoi qu’il en soit, doubler la voie sur ce tronçon et doit donc aménager des pistes de chantier le long du tracé. La question était de savoir si celles-ci pouvaient ensuite être transformées en piste cyclable. L’idée a été bien accueillie par les responsables de RBS bien que le projet de construction ait été déjà bien avancé et la procédure de droit ferroviaire déjà engagée. Forts du soutien d’un partenaire externe, les communes, RBS et l’OPC se sont alors attelés à la planification de l’itinéraire pour le trafic cycliste quotidien.

Une bonne solution

Le parcours le long de la voie de RBS tiendra compte des besoins des élèves, et des pendulaires qui utilisent de plus en plus souvent des vélos électriques. Puisqu’une piste cyclable n’est pas réalisable le long des voies ferrées entre Grafenried et Fraubrunnen ainsi qu’au nord de Bätterkinden dans la zone d’habitation compte tenu du manque de place, le rapport final recommande de faire passer les vélos le long de la route cantonale dans ce secteur, lequel est déjà bien aménagé en ce sens, ou le sera prochainement.

Bien entendu, il ne suffit pas d’asphalter des pistes de chantier pour aménager une piste cyclable le long de voies ferrées. Une clôture, de la végétation et des reboisements sont également nécessaires. Quant à la question de l’éclairage, elle est encore ouverte. Entre Büren zum Hof et Schalunen, un chemin de randonnée doit en outre être déplacé pour cause d’asphaltage du tronçon.

Les coûts et leur prise en charge

Les coûts sont budgétés à un peu plus de deux millions de francs. Le projet sera financé suivant le tronçon par chacune des trois communes concernées. Etant donné que l’itinéraire pour le trafic cycliste quotidien figure comme mesure dans le projet d’agglomération, la Confédération participera aux frais générés pour les communes de Jegenstorf et de Fraubrunnen car celles-ci font partie de l’agglomération de Berne. L’OPC soutiendra aussi fortement le projet en vertu de la loi sur les routes. Les coûts restants pour les communes devraient être à hauteur de 25 pour cent. La part des coûts restants incombant à la commune de Bätterkinden devrait être un peu plus élevée vu qu’elle ne peut pas bénéficier d’aides fédérales.

Le calendrier du projet dépendra de l’avancement du chantier pour le doublement de la voie ferrée. RBS pense démarrer les travaux à l’été 2019 et les achever fin 2020. La question de savoir si l’itinéraire pour le trafic cycliste quotidien pourra suivre le rythme du projet de RBS dépendra des votations populaires nécessaires à la part de financement dans les trois communes d’implantation.

Les premières esquisses du bureau d’ingénieurs ont été réalisées à la main et en couleur.

Agrandir l'image Les premières esquisses du bureau d’ingénieurs ont été réalisées à la main et en couleur.

Un chemin rural le long de la voie de RBS: les communes veulent tirer profit du doublement des voies de RBS ou plutôt des pistes de chantier requises à cet effet pour y faire passer la piste cyclable.

Agrandir l'image Un chemin rural le long de la voie de RBS: les communes veulent tirer profit du doublement des voies de RBS ou plutôt des pistes de chantier requises à cet effet pour y faire passer la piste cyclable.

Entre Jegenstorf et Grafenried, il est prévu de faire passer le long des voies ferrées la majeure partie de l’itinéraire pour le trafic cycliste quotidien.

Agrandir l'image Entre Jegenstorf et Grafenried, il est prévu de faire passer le long des voies ferrées la majeure partie de l’itinéraire pour le trafic cycliste quotidien.

Entre Grafenried et Fraubrunnen, il est recommandé de faire passer la piste cyclable le long de la route cantonale.

Agrandir l'image Entre Grafenried et Fraubrunnen, il est recommandé de faire passer la piste cyclable le long de la route cantonale.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/direktion/organisation/tba/TBA_update/TBA-Newsletter-September-2018/veloalltagsroute-jegenstorf-baetterkinden.html