Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




A5 à Douanne: le bout du tunnel

Un tunnel de contournement doit délester Douanne, village pittoresque situé sur la rive gauche du lac de Bienne, du trafic de transit. En 1992, un premier projet définitif a été mis à l’enquête publique. Depuis, c’est la ronde des charges et des oppositions. A présent, près de trois décennies plus tard, Douanne voit enfin le bout du tunnel: le projet optimisé avec les associations de protection sera remis à l’enquête publique en 2019.

 

La rive gauche du lac de Bienne compose un paysage viticole richement structuré. Il s’agit d’une des plus anciennes régions peuplées de Suisse. Pour beaucoup, le tracé de l’A5 sur la rive gauche du lac défigure le paysage. Les associations de protection auraient autrefois volontiers déplacé l’autoroute dans la montagne. Puisque cette solution aurait été beaucoup trop onéreuse, la Confédération et le canton ont opté pour le contournement local des villages. Gléresse a déjà son tunnel et c’est maintenant au tour de son voisin, Douanne.

Douanne et le vignoble sur la rive gauche du lac de Bienne – un paysage exceptionnel au pied du Jura.

Agrandir l'image Douanne et le vignoble sur la rive gauche du lac de Bienne – un paysage exceptionnel au pied du Jura.

Le Conseil fédéral a approuvé en 1991 le tunnel de Douanne, lequel est conçu comme le prolongement du tunnel de Gléresse en direction de Bienne sur une longueur d’environ 1,8 kilomètre. En 2008, l’autoroute est passée aux mains de la Confédération dans le cadre de la nouvelle péréquation. La Confédération a toutefois confié au canton la procédure d’approbation des plans.

En bleu: Tunnel de Gléresse réalisé / En noir: Tunnel de Douanne (approuvé en 2010) / En rouge: Entrée Est et accès au tunnel (nouveau projet définitif de 2019)

Agrandir l'image En bleu: Tunnel de Gléresse réalisé / En noir: Tunnel de Douanne (approuvé en 2010) / En rouge: Entrée Est et accès au tunnel (nouveau projet définitif de 2019)

La pierre d’achoppement: l’entrée Est du tunnel

Un premier projet a échoué en 1992 en raison de l’opposition de restaurateurs et de vignerons locaux qui craignaient que le contournement leur fasse perdre des clients. D’autres projets ont suivi en 1999 et 2007. Mais aucun d’entre eux n’a recueilli suffisamment d’approbations. Les plans n’ont cessé de se heurter à la résistance, cette fois-ci surtout des associations de la protection du paysage et du patrimoine. Celles-ci voyaient d’un mauvais œil l’aménagement de l’entrée Est, mais critiquaient aussi la gestion du trafic depuis la demi-jonction de Douanne. En 2011, le Tribunal administratif fédéral a admis un recours contre le projet définitif de 2007 formé par la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage et la Ligue bernoise du patrimoine. Le canton a ensuite élaboré avec la commune et les associations plusieurs solutions plus respectueuses du paysage.

La ronde des charges et des oppositions

Pourtant, au terme du premier processus d’optimisation participative, le canton a soumis une nouvelle fois la variante initiale à la Confédération pour approbation, car, après avoir mis en balance tous les intérêts en jeu, il jugeait que c’était encore la meilleure solution. La Confédération a validé ce projet en 2014 – provoquant une nouvelle réaction des associations de protection qui n’entendaient pas tolérer une telle procédure. Un village emblématique de la Suisse ne devait pas être détruit par des ouvrages routiers surdimensionnés, tel était le motif invoqué par les associations dans leur recours, que le Tribunal administratif fédéral a de nouveau admis en 2016.

Nouvel élan et participation exemplaire

Pour le canton, cet arrêt du Tribunal était l’occasion toute trouvée d’adapter sa manière de procéder. Il a donc intensifié la collaboration avec les représentants des associations de protection dans le cadre d’un deuxième processus d’optimisation participative. Au cours des trois dernières années, ils ont ainsi élaboré ensemble un projet qui remporte l’adhésion de toutes les parties impliquées: la commune, les associations de protection et le canton. La procédure de participation, qui n’est pas encore entièrement achevée, a désamorcé les conflits et est même aujourd’hui qualifiée d’exemplaire par les associations de protection (voir rubrique Dialogue).

Tout va bien qui finit bien?

En 2019, le canton déposera auprès de la Confédération un nouveau projet définitif. Les coûts du tunnel de Douanne s’élèvent, selon la planification actuelle, à 227 millions de francs, dont 60 millions sont destinés à l’entrée Est, demi-jonction et construction du tube en tranchée comprises.
Dès que l’approbation des plans sera entrée en force, il incombera à la Confédération de réaliser le projet. Ceci permet de caresser l’espoir que le village de Douanne disposera dans un avenir proche de son contournement à lui, et qui plus est respectueux du paysage.

Le nouvel accès à l’entrée Est se trouve dans l’espace routier actuel et réduit ainsi au maximum l’impact sur le vignoble: Les deux paliers pour consolider le talus côté pente atténuent la hauteur du mur qui masque le paysage. Tous les murs en béton sont perçus comme faisant partie du projet routier, tous les murs en pierre sèche comme faisant partie du vignoble.

Agrandir l'image Le nouvel accès à l’entrée Est se trouve dans l’espace routier actuel et réduit ainsi au maximum l’impact sur le vignoble: Les deux paliers pour consolider le talus côté pente atténuent la hauteur du mur qui masque le paysage. Tous les murs en béton sont perçus comme faisant partie du projet routier, tous les murs en pierre sèche comme faisant partie du vignoble.

Entrelacs de chemins et de murs centenaires dans le vignoble.

Agrandir l'image Entrelacs de chemins et de murs centenaires dans le vignoble.

Une situation exceptionnelle: le vignoble sur la rive gauche du lac de Bienne.

Agrandir l'image Une situation exceptionnelle: le vignoble sur la rive gauche du lac de Bienne.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.bve.be.ch/bve/fr/index/direktion/organisation/tba/TBA_update/TBA-Newsletter-Juni-2019/A5-Twann-Licht-am-Ende-des-Tunnels.html