Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Irrigation de surfaces agricoles

Les surfaces agricoles peuvent être irriguées par des eaux souterraines ou par des eaux superficielles. Quiconque utilise de manière régulière de l’eau et/ou aménage des installations fixes pour le prélèvement d’eau doit être en possession d’une concession cantonale.

Eaux superficielles

Si de l’eau est prélevée dans des ruisseaux ou des rivières, le cours d’eau doit conserver un débit résiduel suffisant pour lui permettre de continuer à remplir ses fonctions écologiques. En cas de sécheresse, les débits peuvent à tel point s’affaiblir qu’il est alors interdit de continuer à prélever de l’eau. Il convient d’en tenir compte dans la planification des systèmes d’irrigation.

Un programme pour faire face aux périodes de sécheresse, en ce qui concerne l’irrigation agricole notamment, a été mis au point par le canton. En fait partie le système de jauges qui assure le respect des débits résiduels : un repère indique aux usagers s’il est encore possible de prélever de l’eau.

Lorsque la pression exercée pour utiliser les cours d’eau est grande, un programme régional d’irrigation aide à concilier les différents intérêts en jeu (voir stratégie de l’eau). Celui-ci doit être défini par les utilisateurs, avec le soutien de l’Office des eaux et des déchets (OED).

  • Prélèvements temporaires sans installations fixes : autorisation par la commune
    Les agriculteurs qui souhaitent utiliser de l’eau de surface temporairement en période de sécheresse à l’aide d’une installation mobile peuvent déposer une demande d’autorisation auprès de la commune concernée. Les cours d’eau où de tels prélèvements peuvent être autorisés sont représentés en jaune-orange ou en violet sur la carte Prélèvements d’eau dans les cours d’eau superficiels. Pour plus d’informations, veuillez contacter votre commune.
  • Installations fixes et/ou prélèvements réguliers : concession cantonale
    Toute utilisation régulière de l’eau d’un ruisseau, d’une rivière ou d’un lac et/ou l’aménagement à cet effet d’installations fixes requiert une concession cantonale. Pour télécharger le formulaire de demande de concession et les explications relatives à la procédure, cliquer sur le lien ci-dessous, sous la rubrique Documents utiles.

Eaux souterraines

L’utilisation des eaux souterraines est en principe soumise à concession.

La carte Utilisation des eaux souterraines vous permet de vous renseigner au préalable sur l’éventuelle présence d’eaux souterraines sur un site et si elles peuvent être utilisées ou sur d’éventuels intérêts prépondérants qui s’opposeraient à une utilisation (p. ex. zone de protection des eaux souterraines, sites pollués). Il s’agit uniquement d’une carte indicative, basée sur des modèles régionaux. Il convient d’établir au cas par cas si une utilisation est possible. La carte n’a pas de portée juridique.

Interlocuteur compétent

Timon Stucki
Contact par courriel
Tél. +41 31 633 39 96


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.bve.be.ch/bve/fr/index/wasser/wasser/wassernutzung/landwirtschaftlichebewaesserung.html