Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Célébration des 150 ans de la correction des eaux du Jura

14 septembre 2017 – Communiqué de presse

Il y a 150 ans, le Parlement fédéral débloquait un crédit de cinq millions de francs pour financer la première correction des eaux du Jura. Cette décision fut à l’origine d’une vaste entreprise d’aménagements hydrauliques dont le paysage des cantons de Berne, Fribourg, Neuchâtel, Soleure et Vaud porte l’empreinte aujourd’hui encore. Ce jeudi (14.09.2017), les cinq cantons se sont associés aux autorités fédérales pour fêter cet événement historique à la centrale hydraulique de Hagneck.

Il y a 150 ans, les lacs du pied du Jura et l’Aar étaient bordés de marécages. Les villes et les villages étaient régulièrement inondés. La pauvreté, la famine et la fièvre des marais étaient courantes. Grâce à la première correction des eaux du Jura, les conditions de vie des populations se sont améliorées. L’Aar a été déviée dans le lac de Bienne et le canal Nidau-Büren a été construit. Un réseau de canaux secondaires a asséché les marais. La deuxième correction des eaux du Jura entreprise une centaine d’année plus tard a permis de dompter les masses d’eau.

Hommage à une démarche visionnaire

Marc Chardonnens, directeur de l’Office fédéral de l’environnement, a souligné la clairvoyance du premier projet de subvention de la Confédération : cette démarche a marqué le début d’une collaboration fructueuse entre la Confédération, les cantons et les communes. Elle a été à la fois efficace et visionnaire. La conseillère d’Etat bernoise Barbara Egger-Jenzer a rendu hommage à cette prouesse d’ingénierie et à la volonté politique de ses prédécesseurs. Les objectifs ont évolué, a-t-elle relevé : aujourd’hui, la production d’électricité et la préservation de la nature sont venus compléter l’aménagement du paysage et la protection de la population.

Protection contre les crues plus importante que jamais

Pour le conseiller d’Etat fribourgeois Jean-François Steiert, il faut renforcer la protection contre les crues afin de mieux protéger des inondations les exploitations agricoles et les infrastructures. Il s’est déclaré absolument certain que les cantons partenaires de la correction des eaux du Jura relèveront ensemble les défis à venir. Le président du Conseil d’Etat neuchâtelois Laurent Favre a relevé l’importance de la correction des eaux du Jura en cette période de changement climatique. Au XXIe siècle, la protection contre les crues demeure une tâche permanente des cantons.

Laisser plus d’espace aux cours d’eau

Le conseiller d’Etat soleurois Roland Fürst a constaté que les ouvrages actuels atteignent parfois leurs limites. C’est pourquoi son canton s’est attaqué à un vaste projet de protection contre les crues et de revitalisation entre Olten et Aarau, qui est déjà réalisé en grande partie. Selon la conseillère d’Etat vaudoise Jacqueline de Quattro, la correction des eaux du Jura a incontestablement amélioré la sécurité et la qualité de vie de la population vaudoise. Néanmoins, il s’agit à présent de redonner aux cours d’eau une dynamique naturelle, comme le fait actuellement la troisième correction du Rhône.

Exposition jusqu’à la mi-octobre

L’exposition itinérante « Régions entreLACées » revient sur cet ouvrage pionnier du XIXe siècle et présente les défis actuels en matière d’aménagement des eaux liés au changement climatique. Présentée dans deux conteneurs maritimes, l’exposition vogue le long des eaux du Jura : d’ici au 22 octobre, elle fera halte à Bienne, Soleure et Olten. Auparavant, elle avait fait escale à Yverdon-les-Bains, Estavayer-le-Lac, Neuchâtel, Morat, La Neuveville, Büren an der Aare et Hagneck.

Documentation

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires

Seances d'information - Strategie d'eau / Programme de mesures 2017-2022

Inscrivez-vous maintenant !



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.bve.be.ch/bve/fr/index/direktion/organisation/awa.html