Suchbereich

Stichwörter von A bis Z

Navigation




Ausgabe 4/2017 franz.

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Larissa Liechti

Bild vergrössern Larissa Liechti

Un projet-pilote, qui me réjouit beaucoup, débute aujourd’hui à la TTE : Larissa Liechti, apprentie employée de commerce de notre direction âgée de 21 ans, commence sa journée de travail non pas à la Reiterstrasse, mais au nouveau centre d’entretien des routes du Jura bernois à Loveresse (PDF, 231 KB, 3 Seiten). Lorsqu’elle décroche le combiné, elle accueille la personne à l’autre bout du fil avec un : « Bonjour, Office des ponts et chaussées du canton de Berne ». Et pas plus tard que demain, elle aura sans doute à rédiger son premier courriel en français. Au travail et dans sa famille d’accueil, elle sera en immersion totale dans un milieu francophone.

Dans les quatre semaines à venir, Larissa va apprendre plus de choses en français qu'elle ne l’aurait fait dans le même temps à l’école. Et qui sait si elle ne va pas se faire de nouveaux amis dans le Jura bernois ? Nous en saurons bientôt davantage, car elle animera un blog en direct de Loveresse. Blog

Centre d’entretien à Loveresse

Bild vergrössern Centre d’entretien à Loveresse

Deux autres apprentis employés de commerce succéderont à Larissa au centre d’entretien. A l’automne, le projet-pilote fera l’objet d’une évaluation. A première vue, il devrait pouvoir s’établir à titre de programme définitif. Les apprentis employés de commerce rendront compte de leurs expériences dans le numéro d’août de l’OPC express, un bulletin d’information de l’Office des ponts et chaussées, et s’adresseront également à un plus large public dans la publication cantonale BEinfo.

Une formation comme celle-ci, axée sur la pratique, n’est possible que dans une grande entité, par exemple une administration cantonale. Et le fait que le canton de Berne soit bilingue est naturellement un avantage.

Il reste cependant que ce projet-pilote à Loveresse doit beaucoup à l’engagement hors pair de plusieurs personnes à tous les niveaux de la TTE : les ressources humaines avec la responsable de la formation professionnelle Esther Limacher ; Kurt Schürch et Cédric Berberat de l’arrondissement d’ingénieur en chef Seeland/Jura bernois ; Aline Stoller, la secrétaire de Loveresse qui encadre les apprentis – et qui a su en outre motiver ses parents à faire office de famille d’accueil.

Aline Stoller, Formatrice, et Esther Limacher, Responsable de la section Formation professionnelle

Bild vergrössern Aline Stoller, Formatrice, et Esther Limacher, Responsable de la section Formation professionnelle

Simple, familiale, propice à l’engagement : je suis fière de l’atmosphère qui règne à la TTE, et qui débouche sur ce type d’actions courageuses et fort sympathiques. Je tiens à adresser tous mes remerciements aux personnes qui s’investissent dans ce projet-pilote.

Bien cordialement,
Barbara Egger-Jenzer, directrice de la TTE et conseillère d’Etat


Weitere Informationen

 


Mein Warenkorb ([BASKETITEMCOUNT])

Informationen über diesen Webauftritt

http://www.bve.be.ch/bve/de/index/direktion/direktor/newsletter/ausgabe_4_2017_franz.html